VERSION IMPRIMÉE

Commandez votre exemplaire personnel ici:

* Champs obligatoires

Loading
Bitte prüfen Sie Ihre Internetverbindung und versuchen Sie es erneut.

MARCHÉ DE BUREAUX SUISSE

Agglomération Offre sur le marché Loyers
Mutations Fourchette de prix
CHF/m² par an
Médiane
CHF/m² par an
Aarau 13255 14 % 145-255 215
Baden-Brugg 34590 -21 % 150-385 220
Bâle 187210 21 % 150-320 220
Berne 88150 -7 % 135-285 220
Bienne 13895 -20 % 120-195 145
Coire 5610 35 % 150-320 190
Fribourg 17920 9 % 145-330 210
Genève 428065 -7 % 230-600 360
Lausanne 169825 1 % 170-390 255
Lugano 60695 -19 % 145-565 230
Lucerne 47555 -9 % 135-330 220
Neuchâtel 26650 5 % 145-250 180
Olten-Zofingue 20500 130-260 190
Schaffhouse 12910 -35 % 110-255 180
Soleure 5835 -24 % 135-240 165
Saint-Gall 25325 -31 % 135-265 200
Thoune 6185 -36 % 130-255 205
Winterthour 24970 -9 % 150-305 200
Zoug 91470 -27 % 150-480 240
Zurich 483195 -20 % 145 - 535 250
Agglomérations 2 425 200 7 % - -

Après une nouvelle année de pandémie, il apparaît clairement que le télétravail va perdurer. Le travail effectué partiellement à distance est devenu incontournable pour la majorité des entreprises et employés. Il est aussi très vraisemblable que le bureau gardera une grande importance pour la culture d’entreprise et les échanges. Un taux de télétravail réaliste de 20 % à 40 % du temps de travail pourrait n’avoir qu’une faible incidence sur la demande en superficies au vu des perspectives actuelles en matière d’emploi. Certes, des économies sont possibles grâce au desksharing, mais ce concept n’est de loin pas encore une réalité partout. Parallèlement, les formes de travail hybrides créent de nouveaux besoins en termes de superficies, notamment pour des salles de réunion et de collaboration supplémentaires ainsi que des espaces de rencontre. Pour que le bureau soit le plus attrayant possible pour les employés, il doit en outre présenter des caractéristiques d’un «second foyer» et être facile d’accès. Ainsi, outre le poste de travail et son environnement, l’emplacement et l’accès aux réseaux de transport gagnent en importance, ce qui a renforcé la demande en locaux de haute valeur situés dans les centres-villes. Hors des centres, même de modestes pertes de qualité sont remarquées. C’est pourquoi, en 2021, les sites moins faciles d’accès ont nécessité des efforts de commercialisation plus importants et des durées de publication des annonces plus longues. La liquidité élevée de ces marchés en témoigne également: au cours des six derniers mois, il y avait dans les agglomérations suisses environ 2,43 millions de m² de surfaces de bureaux disponibles – soit 7,1 % de plus qu’au cours de la même période l’année précédente – et la majeure partie d’entre elles étaient situées dans des marchés hors des CBD. Le contexte économique et l’évolution du marché de l’emploi permettent d’envisager une année 2022 réjouissante. Certaines entreprises cherchant à s’agrandir pourraient considérer un changement d’emplacement lorsque l’économie repartira. Lors des négociations contractuelles, les locataires gardent la main haute en raison de la liquidité élevée du marché. Des réductions de loyers, des aménagements complets et des durées contractuelles de plus en plus courtes et flexibles, avec des options de résiliation anticipée, sont demandés. Si des incitations continuent d’être accordées, les concessions sur les loyers devraient rester rares, car celles-ci affectent la valeur de l’immeuble.
 
"La discussion autour de la réduction des surfaces pour les entreprises dans les branches classiques de bureaux, en raison du télétravail et de concepts de postes de travail flexibles, n’a pas évolué après deux ans de pandémie. Et, effectivement, aucune tendance n’est encore perceptible."
Ines von der Ohe
Responsable Recherche et analyse de marché
„Le mot-clé qui décrit le mieux les besoins des locataires l’an dernier est la flexibilité, et ce à tous les niveaux. Les locataires exigent des contrats flexibles et à plus court terme et, de préférence, des biens clés en main, des solutions à court terme quasiment entièrement équipées.“ 
Alessandro Rondinelli
Responsable des mandats d’immobilier commercial et de représentation des locataires