VERSION IMPRIMÉE

Commandez votre exemplaire personnel ici:

* Champs obligatoires

Loading
Bitte prüfen Sie Ihre Internetverbindung und versuchen Sie es erneut.

MARCHÉ DE L'INVESTISSEMENT SUISSE

En 2020, la société et les acteurs du marché immobilier ont fait face à une crise sans précédent. Celle-ci a entraîné l’incertitude des investisseurs lors du premier confinement lié au COVID-19. Les conséquences de la pandémie sur les valeurs immobilières étaient difficilement prévisibles à court terme. Finalement, ce sont surtout des transactions de faible ampleur qui ont été annulées ou reportées, tandis que la majorité des transactions plus importantes ont abouti malgré les difficultés. Dès l’été, les valeurs immobilières ont prouvé encore une fois leur stabilité en tant que classe d’actifs. Le marché des transactions a repris son essor avec notamment de grosses opérations comme la vente du centre commercial Glatt. Pour finir, le volume total des transactions en 2020 a dépassé le niveau de l’année précédente. Davantage d’entreprises ont cherché à vendre pour profiter de nouveau du prix élevé des actifs immobiliers et de la forte demande des investisseurs institutionnels – ou à se séparer de propriétés immobilières pour se recentrer sur leur coeur de métier.
 
"La pression sur l'immobilier commercial augmente, notamment en raison de certaines faillites liées à la pandémie en cours. Nous ressentons déjà l'augmentation des ventes - en particulier de propriétés commerciales."
Annica Anna Pohl
Responsable Commercialisation
"Les investisseurs s’intéressent de plus en plus à l’immobilier plutôt qu’aux obligations à taux négatif. Cela entraîne une forte croissance sur le marché de l’investissement immobilier par rapport aux marchés de surfaces de bureaux, même si finalement, il ne reste plus beaucoup de biens de premier ordre."
 
Patricia Reichelt
Responsable Recherche et analyse du marché