Rapport sur le marché immobilier de CSL fournit des faits, des chiffres et des estimations sur le marché des investissements, du logement et des bureaux en Suisse et en particulier dans la région économique de Zurich. Le Rapport sur le marché immobilier de CSL est fondé sur un large éventail de loyers et de prix, de données provenant des bureaux de statistique et d'évaluations effectuées par des participants expérimentés du marché, des promoteurs économiques et des experts. De plus, les résultats d'entrevues d'experts avec des intervenants clés du secteur sont incorporés.
 
Enfin, et ce n'est pas le moins important, elle reflète également l'expérience acquise par nos employés dans leur travail quotidien.

MARCHÉ DE L'INVESTISSEMENT SUISSE

Du fait du changement de cap et des abaissements de taux de la Fed et de la BCE, la hausse de taux attendue a été repoussée. Bien que la Banque nationale suisse n’ait pas abaissé son taux directeur en le maintenant à -0,75%, les taux suisses à long terme sont également sous pression.

Le marché de l’immobilier d’investissement a fortement réagi à cette évolution. L’enquête auprès des investisseurs de CSL Immobilien indique que la prévision d’une hausse des taux en 2019 a laissé sa place à des anticipations de prolongation de plusieurs années de la période de taux d’intérêt à de faibles niveaux. Cela a eu des effets variables sur la disposition à payer et les perspectives de rendement des investisseurs immobiliers. Pour des acteurs tels que les assureurs et les caisses de retraite, qui investissent dans de nombreuses classes d’actifs et qui, pour les obligations, doivent accepter des taux d’intérêts faibles voire négatifs sur les actifs liquides, c’est le « yield over risk free » qui prévaut. Cette perspective rend les investissements immobiliers à faible rendement de plus en plus attrayants, tandis que les investisseurs immobiliers purs doivent viser des rendements plus élevés. 
 
"L’évolution des taux aurait dû continuer de faire baisser les rendements. Cependant, pour ce qui est des biens les plus demandés, nous sommes proches d’un niveau avec peu de marge de manœuvre, tandis que sur les autres segments, les risques de marché croissants compensent cet effet."
Annica Anna Pohl
Responsable Commercialisation
"Les politiques de taux à l’échelle mondiale ont conduit à court terme à des réactions diverses concernant les prévisions de rendements. 2020 marquera pour la plupart un retour à la normale- les acteurs sachant déjà à quoi s’attendre dans un contexte de faibles taux."
Patricia Reichelt
Responsable Recherche et analyse du marché