Rapport sur le marché immobilier de CSL fournit des faits, des chiffres et des estimations sur le marché des investissements, du logement et des bureaux en Suisse et en particulier dans la région économique de Zurich. Le Rapport sur le marché immobilier de CSL est fondé sur un large éventail de loyers et de prix, de données provenant des bureaux de statistique et d'évaluations effectuées par des participants expérimentés du marché, des promoteurs économiques et des experts. De plus, les résultats d'entrevues d'experts avec des intervenants clés du secteur sont incorporés.
 
Enfin, et ce n'est pas le moins important, elle reflète également l'expérience acquise par nos employés dans leur travail quotidien.

MARCHÉ RÉSIDENTIEL, VILLE DE ZURICH

LOYER ET PRIX D'ACHAT MOYENS VILLE DE ZURICH

LOYERS ET PRIX D'ACHAT PAR ZONE DE MARCHÉ

Loyer net
CHF/m² par an
Médiane
CHF/m² par an
No. jours d'insertion Prix d'achat
CHF/m²
Médiane
CHF/m²
No. jours d'insertion
Kreis 1, Hôtel de ville, Universités, Lindenhof, City 225 – 1 030 445 28 6 630– 15 820 12 320 5
Kreis 2, Wollishofen, Leimbach, Enge 255 – 635 370 14 9 910 – 15 860 10 720 27
Kreis 3, Altwiedikon, Friesenberg, Sihlfeld 270 – 780 390 12 12 200 – 17 910 14 310 13
Kreis 4, Werd, Langstrasse, Hard 300 – 945 460 12 11 670 – 17 800 13 310 24
Kreis 5, Gewerbeschule, Escher Wyss 280 – 785 395 13 13 830 – 21 330 17 150 47
Kreis 6, Oberstrass, Unterstrass 295 – 700 400 16 12 700 – 20 710 14 490 31
Kreis 7, Fluntern, Hottingen, Hirslanden, Witikon 265 – 610 385 19 11 210 – 19 980 14 080 42
Kreis 8, Seefeld, Mühlebach, Weinegg 320 – 725 460 20 14 190 – 19 230 16 230 61
Kreis 9, Albisrieden, Altstetten 260 – 660 340 12 9 780 – 16 340 11 480 27
Kreis 10, Höngg, Wipkingen 260 – 575 330 15 10 590 – 19 840 14 550 27
Kreis 11, Affoltern, Oerlikon, Seebach 230 – 685 310 15 7 340 – 15 810 10 940 32
Kreis 12, Saatlen, Schwamendingen Mitte, Hirzenbach 235 – 635 295 16 9 080 – 14 220 13 190 32
Comparé à celui de beaucoup d’autres régions, le marché résidentiel de la ville de Zurich reste tendu. Les loyers ont augmenté dans presque tous les quartiers de la ville en 2019. La très bonne absorption de l’offre de location disponible traduit la forte pression de la demande. Cela vaut également pour la durée de l’insertion, qui a baissé dans toutes les zones zurichoises sans exception par rapport à l’année précédente. Par ailleurs une grande partie des changements de locataires a eu lieu de manière informelle. Résultat de cette évolution:est le taux de vacance de la ville de Zurich a encore nettement baissé, passant de 0,2% à 0,14%. La pénurie de logement s’est encore accentuée. Sur le marché de la propriété, la pénurie se fait également sentir. Les rares biens en vente se situent à environ 10% au-dessus des niveaux de prix de l’an dernier.